Face à Chelsea, les Gunners d'Arsenal toujours vivants

Dominateur, Chelsea, qui menait pourtant au score, a dû s’incliner à domicile face à Arsenal (1-2) dans le choc londonien de la 15e journée de Premier League. Dans une mauvaise passe, les Gunners s’offrent donc une immense bouffée d’oxygène grâce à un doublé de Robin Van Persie en trois minutes.

Après une entame de match nettement à la faveur de Chelsea, les Gunners vont attendre la 14e minute pour sortir la tête de l’eau avec deux occasions à mettre à l’actif du nouveau capitaine Cesc Fabregas. D’abord suite à un centre côté droit d’Adebayor, l’Espagnol contrôle de la poitrine dans la surface puis effectue un petit pointu qui manque de puissance pour inquiéter Cech, puis quelques secondes plus tard le milieu de terrain ibérique part de la ligne médiane et frappe des 25 mètres, mais son tir, trop axial, est bien capté par le portier tchèque. Dix minutes plus tard, les Blues vont à leur tour se montrer dangereux. Deco décale parfaitement sur la droite Bosingwa qui trouve en première intention Lampard dont la bonne tête est superbement captée par Almunia.

Mais le gardien d’Arsenal sera ensuite nettement moins inspiré. Sur une mauvaise relance à la main, le ballon arrive directement dans les pieds adverses. Décalé par Anelka, Bosingwa va encore une fois centrer sans contrôle et pousser à la faute le malheureux Djourou qui propulse le cuir dans ses propres filets en taclant (1-0, 30e). A ce moment là, les Gunners sont plus que jamais enlisés dans leur série noire, touchés par la malédiction, encaissant un nouveau c.s.c. après celui de Clichy, il y a deux semaines face à Aston Villa (0-2). Mais même si elle est obtenue sur un coup du sort, cette ouverture du score est méritée pour Chelsea qui regagne donc les vestiaires avec un petit but d’avance.

Renversant Van Persie

En début de seconde période, on assiste grosso modo à la copie du premier acte, quand sur un ballon mal dégagé par la défense d’Arsenal, Lampard frappe à côté du gauche des 16 mètres, alors qu’Almunia semblait battu. L’international anglais a manqué le K.O. d’autant que les Gunners vont se rebiffer. Idéalement servi par Denilson, Van Persie se retrouve seul et fusille Cech d’une frappe puissante du droit qui termine dans la lucarne (1-1, 59e). Une égalisation qui n’aurait toutefois pas dû être validée puisque le Néerlandais était clairement hors-jeu sur la passe du Brésilien. Et en bon Canonnier qu’il est, Van Persie va faire parler la poudre une seconde fois, trois minutes plus tard. Sur un long coup franc de Fabregas, Adebayor s’impose dans les airs et dévie de la tête pour le buteur oranje qui signe le doublé d’une superbe frappe croisée en pivot dans le petit filet opposé (1-2, 62e). Les mouches ont changé d’âne.

Les Blues ne trouveront jamais la solution face à un Arsenal, revigoré, qui conservera jusqu’au bout ce score. En plein doute, les hommes d’Arsène Wenger ont fait montre d’une incroyable force de caractère pour renverser la vapeur. Les Gunners ne sont pas morts et peuvent encore rêver au titre. Autrefois forteresse imprenable (86 matches d’invincibilité), Stamford Bridge est donc tombé pour la deuxième fois en quatre matches de championnat. Auteur d’un nul à Bordeaux (1-1) en Ligue des champions, Chelsea n’a pris qu’un point en trois confrontations contre les membres duBig Four et confirme donc ses difficultés du moment.