Zlatan Ibrahimovic, le magicien suèdois

Véritable force de la nature, Zlatan Ibrahimovic (1,92 m, 84 kg) n’en est pas moins un fin technicien. Formé à Malmö, sa ville natale, le Suédois d’origine bosniaque explose ensuite aux Pays-Bas sous les couleurs de l’Ajax Amsterdam. Il est repéré par les plus grandes écuries européennes et signe finalement à la Juventus Turin. Après deux saisons dans le club bianconero, il rejoint l’Inter Milan. Lors de ses quatre premières années italiennes, « Ibracadabra » est à chaque fois sacré champion d’Italie*. Parfois critiqué pour sa nonchalance naturelle, Zlatan se montre néanmoins décisif et indispensable au point de devenir le joueur le plus payé du Calcio.

« Il Genio ». Voilà l’un des surnoms affublés à Zlatan Ibrahimovic, pas besoin de traduction. L’immense Suédois est, il est vrai, un joueur à part. Un des rares capables d’inventer des gestes. En 2004, il inscrit sans doute le but le plus inattendu de l’Euro d’une aile de pigeon acrobatique lobée face à… l’Italie. Un pays qu’il rejoint quelques semaines plus tard en signant à la Juventus Turin après trois saisons à l’Ajax Amsterdam. Car c’est aux Pays-Bas que la carrière d’« Ibra » décolle. Dès sa première année néerlandaise, il signe un joli doublé Coupe-Championnat, mais n’inscrit que 6 buts. Puis les deux suivantes, il marque la bagatelle de 26 buts en 47 rencontres ! En 2004, il empoche un nouveau titre de Champion puis part donc s’exiler dans la Botte.

A Turin, il passe un cap. Pas de temps d’adaptation, il termine la saison 2004/2005 avec 16 buts au compteur et remporte le Calcio. Pas mal pour des débuts en Serie A… Parallèlement, il se montre déficient sur la scène européenne en ne parvenant pas à faire trembler les filets en 10 matches de Ligue des Champions. L’année suivante, il redescend d’un cran et n’inscrit que 7 buts en Championnat, 3 en C1, mais les Bianconeri remportent un second titre consécutif. Deux titres finalement annulés à cause de l’affaire Moggi*. La Juve est alors reléguée en Serie B. Hors de question pour Ibrahimovic de jouer en deuxième division, le Suédois engage un bras de fer avec ses dirigeants et signe à l’Inter Milan, en compagnie de Patrick Vieira.

Avec Mourinho, c’est le coup de foudre

Dans un effectif rempli de stars, « Ibracadabra » tire son épingle du jeu et laisse opérer la magie. Il marque 15 buts en 27 matches dans le Calcio, mais rend une nouvelle fois une copie vierge en Champions League. La saison suivante, il confirme avec un total de 17 réalisations en 26 rencontres, et réussit enfin en Coupe d’Europe avec 5 buts en 7 matches de C1. Il devient l’homme indispensable des Nerazurri. Tellement nécessaire au club milanais que celui-ci n’hésite pas à le couvrir d’un véritable pont d’or. Selon La Gazzetta delle Sport, Zlatan Ibrahimovic toucherait à partir de la saison 2008/2009 un salaire astronomique de, tenez-vous bien, 11 millions d’euros nets par an ! Ça fait rêver…

Cette saison, le Viking des surfaces évolue sous les ordres de José Mourinho, qui a succédé à Roberto Mancini, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’entre les deux hommes, le courant passe. « J’ai appris beaucoup plus durant les derniers mois passés aux côtés de José Mourinho que lors des cinq dernières années ! Il sait tout et je sens qu’avec lui, je peux encore progresser », confiait ainsi Zlatan à la presse italienne. Mais le technicien portugais n’est pas en reste en matière de compliments. « Avec lui, l’Inter est nettement plus fort. C’est un joueur de tout premier plan. Quand je le vois à l’entraînement, il ne cesse de me surprendre et de m’impressionner », déclarait le « Special One » à l’issue de l’écrasante victoire de l’Inter sur la pelouse de la Roma (4-0) marquée par un doublé d’Ibrahimovic. Ah l’amour…

* Les titres remportés par la Juventus en 2005 et 2006 ont été annulés suite à l’affaire Moggi, vaste scandale de matches truqués. Luciano Moggi, alors directeur général du club turinois, a logiquement démissionné de ses fonctions.

Nom complet: Zlatan Ibrahimovic
Naissance: 3 octobre 198, à Malmö (Suède)
Mensurations: 1,92 m, 84 kg
Poste: Attaquant
Clubs:
Inter Milan (2006- ?)
Juventus Turin (2004-2006)
Ajax Amsterdam (2001-2004)
Malmö (1999-2001)
Palmarès:
Champion d’Italie en 2005 et en 2006* (Juventus), puis en 2007 et 2008 (Inter Milan)
Supercoupe d’Italie en 2006 (Inter Milan)
Élu meilleur joueur étranger du Calcio 2004/2005 (Juventus)
Champion des Pays-Bas en 2002 et 2004 (Ajax Amsterdam)
Coupe des Pays-Bas en 2002 (Ajax Amsterdam)
Supercoupe des Pays-Bas en 2002 (Ajax Amsterdam)